Voyage en Chine : percer les secrets de l’Empire du Milieu…

C’était un empire immense, mystérieux, inventif à l’extrême, cible de tous les fantasmes… A sa tête, de puissants empereurs ont mobilisé pendant plus de 4 000 ans des armées de plusieurs millions de paysans dans le dessein de mettre sur pied des ouvrages prodigieux, mégalomaniaques, parfois fantaisistes, sans autre équivalent ailleurs : un mausolée en or massif, le plus grand canal du monde, une flotte plus puissante que tout ce que les océans avaient connus jusqu’alors, sans compter le monument emblématique de l’Empire du Milieu, la Muraille de Chine, plus grand chantier de l’histoire qui sera à coup sûr l’apogée de votre séjour en Chine ou même de votre voyage en Asie du Nord.

Au gré des dynasties qui s’y sont succédées, des Xia aux Qing en passant par les Tang et les Ming, cet empire dominé par la vanité et l’avidité de ses seigneurs de guerre sera mis en pièce quand la dictature répondra par l’oppression destructive aux révoltes populaires…

A l’aube de la civilisation, les Chinois étaient déjà là, et ils le sont encore. Lorsque les Egyptiens bâtissaient leurs pyramides, les Chinois possédaient déjà de somptueux palais pour leurs rois. Lorsque Rome imaginait ses aqueducs pour alimenter ses concitoyens en eau, les Chinois détournaient un fleuve, perçaient des montagnes avant même l’invention de la poudre noire et construisaient des barrages pour irriguer des milliers d’hectares et provoquer une explosion démographique sans pareille. Antique et moderne, hautement médiatisée mais particulièrement insaisissable, à l’avant-garde de la modernité mais profondément attachée à ses traditions, aux devants des fulgurances scientifiques et mais à la traine sur les libertés les plus fondamentales, la Chine est décidément la terre des paradoxes…

 

Vous Avez Apprecié Cet Article?

Vos amis apprecieront surement aussi alors partagez le!

 

Le socialisme de marché : un modèle économique singulier

La Chine est officiellement la première puissance économique du monde, et les Chinois ne s’y attendaient pas vraiment. Le pays a depuis peu détrôné les Etats-Unis qui accaparaient cette place depuis plus de 140 ans. En 2013, les Américains avaient une courte tête d’avance, mais en 2014, la Chine est devenue la première puissance avec 17 600 milliards de dollars de PIB contre 17 400 milliards pour le géant américain.

Selon les projections du Fonds Monétaire International, la Chine devrait largement dépasser les Etats-Unis en 2018. Pourtant, il y a seulement 30 ans, Shanghai ne proposait que des marécages à perte de vue. Aujourd’hui, les gratte-ciel poussent comme des champignons et les investissements se concrétisent sur une base journalière. En seulement quelques années, le pays est devenu l’usine du monde et un partenaire économique incontournable pour toutes les nations. Ce bond miraculeux a été rendu possible par une croissance vertigineuse. Depuis les années 1980, le PIB est multiplié par deux tous les dix ans. Il s’envolera dans les années 2000 pour ensuite dépasser les 18 000 milliards de dollars en 2015 (en parité de pouvoir d’achat). Mais si la Chine concentre une grande part de la richesse mondiale, elle doit la partager entre 1,3 milliard d’habitants. C’est pourquoi le tableau est beaucoup moins reluisant lorsque l’on s’intéresse au PIB par habitant qui classe la Chine au 89e rang mondial derrière des pays comme l’Algérie, l’Iran ou encore la Turquie.

Si le pays a lui aussi été touché de plein fouet par la crise économique de 2008, les retombées sont sans commune mesure avec les contre performances enregistrées par les pays occidentaux. Le taux de croissance annuel a baissé de moitié, passant de 12% en 2007 à 6% en 2008 au summum de la crise, alors même que la grande majorité des pays développés enregistraient plusieurs mois de récession couplés à des faillites en cascade. D’un autre côté, la reprise économique s’est faite plus rapidement et surtout de manière plus appuyée en Chine avec un taux de croissance à deux chiffres (12%) dès janvier 2010.

Pour prévenir d’éventuelles crises et redonner un nouveau souffle à l’économie, le modèle chinois de « l’économie socialiste de marché » a subi un nouveau lifting à l’occasion du 3e Plenum du 18e Comité central du Parti communiste chinois en 2013, avec notamment des réformes visant à réduire davantage l’intervention de l’Etat pour accroître le rôle des capitaux privés, renforcer les droits des agriculteurs notamment en matière de propriété et réorienter la croissance vers le marché intérieur. Dans le même temps, la Chine a concrétisé en 2014 le projet de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (AIIB) dans l’objectif de rééquilibrer les rapports de force et contrebalancer le pouvoir des institutions financières européennes et américaines.

 

Les Trois Gorges du Yangzy - Chine

Les Trois Gorges du Yangzy – Chine

 

Au-delà de la Grande Muraille : voyage en Chine sauvage

Eldorado des tours opérateurs et des agences de voyage, la Chine abrite les plus hautes montagnes du monde, de vastes déserts hostiles à l’homme, des plus torrides aux plus glacés, d’immenses forêts perdues dans la brume dissimulant des espèces rares, des plaines à perte de vue sous des horizons infinis mais aussi des mers tropicales débordantes de vie. La Chine couvre 7% des terres émergées : c’est la seule contrée où l’on pourra croiser à la fois des éléphants au sud et des rennes au Nord ! Explorer l’immensité de ce pays relève du domaine de l’impossible. Vos voyages sur mesure devront donc être conçus avec le plus grand soin.

Dans la chaleur tropicale du sud de la Chine, sur la rivière Li, hommes et oiseaux embarqués sur des radeaux de bambou pêchent ensemble depuis plus de 1 000 ans ! Ce paysage connu dans le monde entier est d’ailleurs un sujet de prédilection de la culture chinoise, et s’impose à ce titre comme un point d’intérêt de premier choix lors de votre séjour en Chine. Le sud du pays est un vaste territoire, équivalent à plus de trois fois et demie la France. C’est un paysage de montagne mais aussi d’eau. Ici, il pleut jusqu’à 250 jours par an, et la faune n’est pas la seule à évoluer dans cet environnement particulier. Ce dernier concentre les conditions naturelles idéales à une graminée emblématique de la Chine : le riz !

 

Inscription à la Newsletter
JE M'INSCRIS

Rejoignez Les Milliers de Personnes Qui Nous Font Déjà Confiance

Recevez nos dernieres publications ainsi que des bons plans!

 

Si vous êtes un aficionado de l’observation d’animaux curieux et de végétations singulières, vous devriez réserver une place de choix à la province du Yunnan dans le planning de votre voyage en Chine. Surnommée le « Royaume des animaux », cette province historique concentre à elle seule la moitié des espèces animales et végétales que compte la Chine. A 200 kilomètres au sud de la ville de Kunming, la réserve naturelle de Wuliangshan vous accueillera pour une escapade palpitante. Nichée très haut dans les monts Wuliang, cette région isolée reçoit peu de visiteurs, décuplant ainsi son charme, hors des sentiers battus. A 2 000 mètres d’altitude, la réserve est une immensité d’arbres caducs et de cascades pittoresques. Le climat subtropical fait de ces hauteurs majestueuses un paradis pour des animaux peu communs. Au menu : des éléphants, des cobras, des mantes religieuses, des rhinopithèques rares, des tortues géantes ou encore des crotales…

A l’ouest du pays se dresse l’Himalaya, le « toit du monde ». Ce vaste sanctuaire abrite des animaux adaptés à la très haute altitude. La collision des continents a donné naissance à ces montagnes majestueuses, où chaque être vivant doit se battre pour survivre, car cet environnement est l’un des plus hostiles du globe. Le froid, la chaleur, l’aridité, l’humidité, le manque d’oxygène et le rayonnement solaire… tout est extrême ! Seuls d’étranges animaux parviennent à vivre aussi haut. Les sommets de l’Himalaya à l’ouest, le désert de Gobi au nord, les vastes prairies du plateau tibétain et les forêts de conifères… Cette terre de très haute altitude compte parmi les plus isolées et les plus préservées de la planète. Ici, on découvre une Chine sauvage, peu connue, qui offre des paysages qui rivalisent avec les fantasmes exotiques que l’on se fait de l’Empire du Milieu.

 

La Grande Muraille de Chine

La Grande Muraille de Chine

 

Les incontournables de votre séjour en Chine

Bien qu’elle rassemble chaque année des dizaines de millions de touristes venus des quatre coins de la planète, la Grande Muraille de Chine dispose toujours d’un capital dépaysant intact qui marquera à coup sûr votre voyage en Chine. Cette merveille architecturale et militaire a été érigée pour faire obstacle aux tribus barbares du Nord. C’est tout simplement le plus grand édifice jamais construit. A pied, vous parcourrez des déserts brûlants et des montagnes escarpées, et vous rencontrerez des hommes et des femmes, vivant dans l’ombre de la Grande Muraille, qui vous conterons l’histoire de la Chine à travers des récits authentiques à propos de la construction de cet édifice, mais aussi et surtout des narrations fantaisistes renforçant un peu plus le mythe de la Grande Muraille de Chine.

Les Chinois ne se représentaient pas le monde selon une configuration circulaire ou sphérique, mais carrée ! Afin de représenter l’ordre cosmique, le dessin architectural d’une ville n’échappait pas à cette règle. Conçues comme un gigantesque damier, les constructions de base étaient généralement fortifiées et hiérarchisées en fonction de leur éloignement du centre. Aucune cité chinoise n’illustre mieux ce principe que la capitale Pékin ou Beijing, un incontournable absolu de votre séjour en Chine. Les Pékinois se lèvent tôt pour accomplir quelques exercices physiques : badminton, cerceau, assouplissements et tractions font partie d’une longue tradition chinoise qui côtoie aujourd’hui le footing, le yoga et même le tango ! La Cité interdite, le Temple du ciel, la place Tian’anmen, le Palais d’été, le Temple de Yonghe et bien sûr la Grande Muraille sont quelques-uns des incontournables de Pékin.

En dépit d’une pollution atmosphérique qui se fait de plus en plus insistante et d’une densité démographique à faire pâlir plusieurs pays du monde (23 millions d’habitants), Shanghai reste une valeur sûre de vos vacances en Chine. La plus grande mégalopole de Chine n’a plus rien de la ville fantasmée par Hergé dans le Lotus Bleu. Exubérante, dynamique et bouillonnante, Shanghai est devenu l’eldorado asiatique des businessmen aguerris mais aussi des entrepreneurs adeptes du quitte ou double. Si elle n’a pas encore la réputation branchée de Tokyo ou de Hong Kong, Shanghai est déjà une capitale lifestyle et arts qui joue dans la cour des grands. Pendant votre séjour à Shanghai, ne manquez pas le jardin Yuyuan, le musée la Perle de l’Orient, le shopping dans la rue de Nankin, la Place du peuple ou encore le temple du Bouddha de Jade.

 

Les environs de Guilin - Chine

Les environs de Guilin – Chine

 

La ville de Xian sera assurément l’atout charme de votre voyage en Chine. Capitale de l’empire pendant plus d’un millénaire, Xian a « servi » sous treize dynasties différentes. C’est donc tout naturellement qu’elle abrite la plus grande concentration de vestiges et de monuments historiques qui vous conteront le cheminement de l’Empire du Milieu. Vous y croiserez de vieux remparts imposants, deux pagodes bouddhistes anciennes ou encore une Grande Mosquée au milieu du quartier musulman. Mesurez la grandeur de la Chine impériale au Mausolée de l’empereur Qin, au Palais Weiyang ou encore au fabuleux Temple Famen.

Au Tibet, dans un paysage extrême de glaciers, le Yangzi Jiang prend sa source à plus de 6 600 mètres d’altitude. Aussi surnommé fleuve Bleu ou encore Yang-Tsé, c’est le plus long fleuve d’Asie et le troisième du monde (après l’Amazonie et le Nil) avec pas moins de 6 380 km de longueur. Il traverse le pays d’ouest en est avant de se jeter dans la partie orientale de la mer de Chine. La force de ses eaux et son débit de 30 000 m3/s ont façonné les Trois Gorges au fil des millénaires. Une croisière sur le Yangzi sera donc l’occasion de prendre un petit moment de répit pour admirer un paysage haut en couleur, savourer un délicieux canard laqué et prendre des clichés inoubliables.

Avec son cadre idyllique, ses montagnes à la végétation luxuriante et sa rivière turquoise, la ville de Guilin est sans doute l’un des plus bels endroits sur terre. Nixon ne s’y est d’ailleurs pas trompé en déclarant, au retour d’un voyage en Chine : « Guilin est vraiment la perle de la Chine ». A moins d’une heure de vol de Hong Kong, Guilin est un haut lieu du tourisme en Chine qui abrite notamment l’ancien village Daxu, des rizières en terrasse de la minorité Zhuang ou encore des parcours en vélo pour découvrir la Chine profonde à travers les paysages de la campagne de Yangshuo.

Chengu ou la « ville des hibiscus » dans le Sichuan, la vieille ville de Lijiang et Guanghzou seront les autres points d’intérêt notable de votre voyage en Chine.

 

Vous Avez Apprecié Cet Article?

Vos amis apprecieront surement aussi alors partagez le!

 

Autres articles sur l’Asie du Nord et de l’Est pouvant vous interesser:

Vous Avez Envie de Voyager Tout au Long de l’Année?
Rejoignez notre newsletter et les milliers de personnes qui nous font confiance
Je M'inscris
Nous détestons le spam et nous engageons à une limite d'un unique email par semaine au maximum.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic!
close-link

Vous Avez Apprecié Cet Article?

Vos amis apprecieront surement aussi alors partagez le!
close-link
Inscription à la Newsletter
JE M'INSCRIS

Rejoignez Les Milliers de Personnes Qui Nous Font Déjà Confiance

Recevez nos dernieres publications ainsi que des bons plans!
close-link