Visa Chine : le point sur la demande de visa

A l’instar de la majeure partie des autres secteurs qui composent son économie, le tourisme dans l’Empire du Milieu est dans le vert, et des destinations comme Chengdu, Kunming et bien sûr Pékin ont plus que jamais le vent en poupe. Il faut dire qu’un séjour en Chine est aujourd’hui un rêve que nourrissent tous les amateurs du dépaysement à l’orientale. Et si la procédure de demande de visa pour la Chine n’est pas dénuée de tergiversations bureaucratiques (relevé bancaire, lettre d’invitation, certificat de travail, assurance rapatriement, attestation d’assurance, attestation employeur et parfois lettre de mission), il est de moins en moins laborieux de visiter la Chine qui entend bien capitaliser sur ses charmes naturels et historiques. Aujourd’hui, l’ambassade de Chine en France ne désemplit pas, et les Français semblent de plus en plus enclins à se lancer dans cette entreprise des plus exotiques. Ce papier vous propose de revenir sur les différentes procédures qui s’imposent aux ressortissants français pour obtenir un visa touristique pour la Chine.

 

Le Point sur la Procédure de Demande de Visa Touristique pour Voyager en Chine

 

Avant de détailler les différents aspects de la procédure de demande de visa Chine, attardons-nous un instant quelques terminologies. La République Populaire de Chine compte une portion continentale, et deux régions administratives spéciales : Hong Kong et Macao. Cette précision a son importance dans la mesure où il n’est pas nécessaire pour les ressortissants français de formuler une demande de visa Chine pour se rendre à Hong Kong pour un séjour de moins de 3 mois.

Pour voyager en Chine continentale, les ressortissants français doivent nécessairement faire une demande de visa au consulat de Chine (service consulaire de l’ambassade de Chine). Pour déposer sa demande de visa, il faut avoir préalablement pris rendez-vous par internet. Attention : aucune demande de visa envoyée par voie postale n’est acceptée. Le formulaire à remplir au moment de la prise de rendez-vous contient plusieurs sections :

  • Formalités et Informations personnelles : nom, prénom, date de naissance, autorisation parentale pour les mineurs ;
  • Informations sur le voyage en Chine : il s’agit d’expliciter la raison et la nature de votre séjour en Chine. Faites-vous partie du personnel diplomatique (auquel cas il vous sera demandé de fournir le numéro de votre passeport diplomatique) ? Êtes-vous en voyage d’affaires ? A qui rendez-vous visite en Chine ?
  • Autres informations : il s’agit d’un QCM où on vous demandera si vous avez déjà demande un visa Chine, si vous avez déjà voyagé en Chine ou encore si vous souffrez d’une maladie contagieuse. Cette partie du formulaire de demande de visa nécessite d’apposer une photo d’identité ;
  • Déclaration et signature : il s’agit de signer un engagement qui stipule que la République Populaire de Chine se réserve le droit de refuser votre demande de visa ou de vous interdire d’entrer en Chine ;
  • Enfin, dans le cadre d’une autorisation parentale, il sera demandé au tuteur de signer une déclaration spécifique.

 

Visa Chine

 

N.B : si votre ville de résidence ne dispose pas d’un « centre de demande de visa Chine », se rendre au consulat général de Chine ou à la section consulaire de l’ambassade de Chine en France avec ce même formulaire ainsi que les pièces suivantes :

  • Un titre de séjour (passeport) avec au moins deux pages vierges consécutives et valable encore 6 mois après la date de la demande de visa ;
  • Des photos d’identités (apposées au formulaire de demande de visa) ;
  • La photocopie de la réservation d’hôtel, du billet d’avion aller-retour (idéalement) ou de la réservation ;
  • Un certificat de travail (original ou en photocopie) ;
  • Une attestation de travail ;
  • Une attestation de salaire (attestation de revenus) ou un certificat de scolarité pour les étudiants de plus de 18 ans ;
  • Un relevé de compte des 3 derniers mois ;
  • Une attestation d’assurance rapatriement (assurance voyage).

 

Les personnes qui ne disposent pas de la nationalité française et les mineurs qui souhaitent partir en Chine peuvent être amenés à présenter d’autres documents (acte de mariage, livret de famille, acte de naissance, état civil, certificat d’hébergement, examen médical…).

 

Le Point sur la Procédure de Demande de Visa d’Affaires pour Voyager en Chine

 

C’est globalement la même procédure avec les mêmes formalités. Il faudra toutefois joindre à son dossier une lettre d’invitation de la part de l’organisme concerné (autorités chinoises, entreprise ou partenaire). Le visa d’affaires reste valable pendant une durée de 6 mois et s’obtient en moyenne en une semaine.

Quelques contraintes à respecter:

Le délai de délivrance du visa tend de plus en plus à se rétracter. En règle générale, il faut compter entre 5 et 7 jours ouvrables pour obtenir un visa touristique si le dossier est complet. Ce dernier reste valable 30 jours, et il est fortement recommandé de formuler sa demande de visa entre un et eux mois à l’avance (mais pas plus). Notons également qu’une fois votre visa Chine en poche, vous disposer de 3 mois au maximum pour vous fouler le sol de l’Empire du Milieu. Si vous souhaitez prolonger votre visa touristique en Chine, il faudra s’adresser directement à l’Exit and Entry Administration of The Public Security Bureau (L’Administration de l’Entrée et de la Sortie du Territoire du Bureau de la Sécurité Publique). Les prolongations de visa se font par périodes de 30 jours.

Cas spéciaux du visa Chine : la région spéciale de Hong Kong et le cas du transit

Les ressortissants français ne sont pas tenus de formuler une demande de visa Chine pour un séjour à Hong Kong (moins de 90 jours). Si vous comptez revenir en Chine continentale à partir de Hong Kong, il vous faudra demander un visa qui vous sera en général délivré en 4 ou 5 jours ouvrables.
Depuis 2013, les ressortissants de nationalité française peuvent transiter par Pékin, Canton, Chengdu, Chongqing, Harbin, Shenyang, Dalian, Xian, Guilin, Kunming, Xiamen, Tianjin, Hanghzou et Wuhan sans visa pendant une période maximale de 72 heures. Attention : il est impératif de se rendre à un pays tiers et non de revenir à son pays de provenance.
Enfin, il est possible pour les Français (mais aussi les Belges, les Suisses et les Canadiens) d’obtenir un visa temporaire gratuit valable 6 jours pour transiter par Shanghai, Zhejiang et Jiangsu, à condition de disposer d’un billet d’avion et/ou d’un visa pour le pays tiers.

 

Autres articles concernant les visas: