Voyage en Europe: les Milles Facettes du Vieux Continent

Elle paraît vieillissante, au sortir d’une crise qui s’est éternisée, immobilisée par une reprise économique des plus timides… Pourtant, lorsqu’il s’agit du secteur touristique, l’Europe affiche une santé remarquable, et continue d’attirer les voyageurs issus de tous les continents. Le Vieux-Continent se permet même le luxe de caracoler en tête des destinations avec 609 millions de voyageurs en 2015, soit plus de la moitié de l’ensemble des arrivées mondiales avec une progression de 5% par rapport à 2014 (+ 29 millions de voyages en Europe).

En d’autres termes, un touriste sur deux a choisi de passer son séjour vacances en Europe. Cette évolution positive est notamment imputable aux bonnes performances réalisées par l’Europe du Nord (+6%), l’Europe méditerranéenne et méridionale (+5%) ainsi que l’Europe de l’Ouest (+4%). Parmi le top 20 des régions les plus attractives, seize se trouvent en Espagne, en France et en Italie, avec une première place indiscutable pour Paris.

Instigateur de plusieurs bouleversements historiques structurants, de la Renaissance à la révolution industrielle en passant par les grandes découvertes et le siècle des Lumières, le Vieux Continent est le berceau de la civilisation occidentale. Troisième « foyer de peuplement » derrière la Chine et l’Inde, l’Europe doit sa croissance démographique actuelle à l’immigration qui est peu à peu devenue le seul facteur d’augmentation de la population dans les années 2000. Selon l’ONU, l’Europe compte environ 740 millions d’habitants en comptabilisant la Russie mais pas la Turquie ou les pays de la Transcaucasie (Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie). La Russie est le pays le plus peuplé du continent (146,3 millions d’habitants), suivi par l’Allemagne (81,2 millions) et la Turquie (77,7 millions).

A l’instar de l’Asie, l’Europe se distingue par un profil frontalier imprécis, notamment à l’est, à cause de l’absence d’une frontière naturelle sous forme de relief ou de mer venant marquer clairement la fin de l’Europe et le début de l’Asie. Par conséquent, l’Europe est souvent considérée comme étant une notion géographique imprécise, qui regroupe néanmoins une remarquable mosaïque de populations, de cultures, de langues et de climats, du méditerranéen au polaire, en passant par le continental ou le tempéré, favorisant ainsi la cohabitation de paysages diversifiés.

Tout au long de son histoire contemporaine, l’Europe a fait l’objet de nombreuses classifications. Si l’on prend en compte le critère culturel, le Vieux Continent est composé des Etats baltes, de la Scandinavie, du Benelux, de la péninsule ibérique, du Royaume-Uni, du Caucase, etc. Néanmoins, la typologie la plus courante est celle qui repose sur la distribution géographique des Etats de l’Europe (Europe de Sud, du Nord, de l’Est et de l’Ouest). C’est donc celle-ci que nous suivrons pour la suite de ce papier.

Plutôt que de se reposer sur ses atouts naturels ou ses infrastructures, l’Europe a réussi à faire de son patrimoine culturel un puissant vecteur de rayonnement, permettant ainsi de niveler par le haut l’attractivité de la destination Europe. Ce constat est principalement matérialisé par l’audience des musées, la fréquentation des monuments historiques et l’omniprésence des évènements à caractère culturel.

Si la France occupe la 1ère place européenne et mondiale en termes d’arrivées, c’est bien l’Espagne qui jouit de l’engouement des vacanciers non-résidents européens, suivie par l’Italie, la France et le Royaume-Uni. Notons enfin que le Luxembourg et la Lettonie sont les Etats membres de l’UE les moins visités.

 

Vous Avez Apprecié Cet Article?

Vos amis apprecieront surement aussi alors partagez le!

 

Séjour en Europe du Nord

Si au sens large, cette terminologie désigne toute la moitié Nord de l’Europe, elle fait plus précisément référence aux pays nordiques de langues fenniques et scandinaves, à savoir la Suède, le Danemark, l’Islande, la Finlande et la Norvège. Certains géographes intègrent l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie à cette définition. Une autre perception de l’Europe du Nord, moins fréquente, y rattache le Royaume-Uni, l’Irlande, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, la moitié nord de l’Allemagne, de la France, de la Pologne et de la Biélorussie.

Cette partie du continent est surtout connue pour ses températures froides, parfois extrêmes en raison du cercle polaire. Sur le plan macroéconomique, les pays du nord de l’Europe occupent depuis deux décennies le haut du tableau lorsqu’il s’agit des indices de développement humain et des indicateurs de « bonheur » (en 2015, le Danemark a été classé en tête de liste des « pays où l’on vit le plus heureux »). La population totale de cette région s’élève selon la Banque mondiale à 26 millions d’habitants équitablement répartis entre tous les pays, à l’exception de l’Islande qui ne compte que 323 000 habitants.

Un voyage en Europe du Nord n’est pas forcément ce qui vient en premier à l’esprit lorsqu’il s’agit de vacances estivales, en raison du climat subarctique qui y sévit. Les pays de l’Europe du Nord se trouvent de surcroît à la périphérie des marchés qui dominent le secteur touristique. Ces facteurs expliquent donc en partie la très forte propension du tourisme national (ou inter-scandinave) dans ces pays.

Le Danemark est de loin l’Etat qui s’en sort le mieux avec plus de 10,2 millions de touristes en 2014, devant la Suède (5,6 millions) et la Norvège (4,8 millions). Il faut dire que le pays des Vikings a plusieurs cordes à son arc. L’effervescence de Copenhague, avec son métro futuriste et ses nombreux projets écologiques donne le La à un grand patrimoine historique qui résiste avec brio dans cette ville portuaire vieille de quelque 850 ans. Le Danemark est également le point de rencontre des amoureux du cyclotourisme venus arpenter les milliers de kilomètres de pistes cyclables du réseau national, en relief plat ou ondulant. L’île de Bornholm à l’est du pays, à proximité de l’Allemagne et de la Suède, attire pour… son ensoleillement et ses belles plages !

De son côté, la Suède peut se prévaloir de l’étonnante culture sami et des nombreuses légendes du Nord. Comme le Danemark, le pays mêle avec brio tradition et modernité. Les grands villes jouissent d’une architecture ultramoderne, parfois futuristes, et les arrière-pays gardent tout leur charme, avec des campagnes immenses, des forêts épaisses et des lacs surplombés de nombreux chalets. Avec plus de 24 000 iles et îlots, l’archipel de Stockholm est une valeur sûre du tourisme en Suède. Les vacanciers apprécient le trajet en ferry qui dessert les nombreux petits restaurants du coin. Pour plus de folklore, préférez l’île de Djurgarden et son musée de plein air. Le pays voit émerger depuis une dizaine d’années les hébergements originaux, parfois insolites, comme c’est le cas à l’ « af Chapman » de Stockholm qui accueille les vacanciers pour une nuit dans cette auberge flottante.

 

La Cathedrale Sagrada Familia - Barcelone - Europe du Sud

La Cathedrale Sagrada Familia – Barcelone – Europe du Sud

 

Séjour en Europe du Sud

Selon la définition de l’ONU, la région de l’Europe du Sud inclut les pays des trois péninsules méditerranéennes : ibérique, italienne et balkanique. Ces pays partagent un climat méditerranéen, un héritage linguistico-culturel plus ou moins cohérent ainsi qu’une certaine vision de la famille qui se matérialise par un taux inférieur à la moyenne mondiale des divorces et des naissances hors-mariage. Aussi, ces pays enregistrent statistiquement un taux de criminalité moins élevé, probablement imputable au rôle de la famille dans la prévention de la délinquance juvénile.

Naturellement, c’est l’Espagne qui caracole en tête des arrivées avec plus de 65 millions de touristes. Grand acteur de l’industrie touristique mondiale, le pays talonne la France et devient, après la mort de Franco, la 2e destination touristique au monde. L’Espagne dispose de 45 sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, ainsi que de nombreux parcs de loisirs mondialement reconnus. Si les touristes étrangers préfèrent le plus souvent un séjour à Madrid ou des vacances à Barcelone, la tendance est à la décentralisation. De nombreuses destinations autrefois sans infrastructures majeures sont progressivement devenues des hauts-lieux du tourisme, à l’image de Saint-Jacques-de-Compostelle, La Corogne, Cordoue, Séville ou encore Malaga. La cité médiévale de Tolède est également un site de premier choix qui séduit les touristes par ses ruelles étroites ponctuées d’églises, de palais et de musées.

L’Italie est une destination touristique classique qui attire près de 50 millions d’arrivées annuellement. Elle jouit notamment d’une situation géographique très avantageuse, bordée par la Méditerranée et soudée à l’Europe par la Plaine du Pô et les Alpes. Ses étés sont chauds et secs, ce qui favorise le tourisme balnéaire dans l’une des quatre mers qui l’entourent. Rome, cité mythique fondée par Romulus, figure parmi les 3 villes les plus visitées d’Europe avec une moyenne annuelle de 9 millions de touristes. Du Panthéon au Colisée, de la chapelle Sixtine aux œuvres du Caravage, la cité regorge de lieux d’intérêt qui exigent plusieurs jours avant d’être tous appréhendés. Sur les rives de la mer Adriatique, Venise, la cité des Doges et des amoureux, génère un chiffre d’affaires touristique de plus d’1,5 milliard d’euros par an. Outre sa particularité géographique, matérialisée par les 118 îlots qui la constituent, Venise plaît par sa galerie dell’accademia, sa basilique Saint-Marc ou encore ses marchés de plein air. L’opéra La Fenice est également un haut-lieu de la ville.

Avec 12,2 millions de touristes par an, la Hongrie clôt le trio de tête des destinations de l’Europe du Sud, et s’impose comme une valeur sûre dotée d’un certain charme exotique. On y apprécie ses sources thermales, le Danube et ses ponts, le boulevard « Andrassy Ut » et la Basilique Saint-Etienne.

 

Inscription à la Newsletter
JE M'INSCRIS

Rejoignez Les Milliers de Personnes Qui Nous Font Déjà Confiance

Recevez nos dernieres publications ainsi que des bons plans!

 

Séjour en Europe de l’Ouest

L’ONU, la CIA, les ONG Internationales et les relations internationales d’hier et d’aujourd’hui ont concouru à l’émergence de nombreuses définitions de l’Europe de l’Ouest. La plus commune stipule que c’est la partie du Vieux Continent située entre l’océan Atlantique et les limites des autres régions de l’Europe, à savoir l’Europe du Nord, l’Europe de l’Est et l’Europe du sud. Elle compte selon la Banque Mondiale un peu plus de 410 millions d’habitants, avec l’Allemagne comme plus grand foyer démographique (82 millions), suivie de la France (66 millions), du Royaume-Uni (62,3 millions) et l’Italie (60,7 millions).

 

Backside Verbier : location de skis à Verbier

Backside Verbier est le champion de la location de skis au pied des pistes de la station de Verbier - dans les Alpes suisses - à des prix très attractifs et avec la possibilité de réserver votre matériel en ligne. Backside Verbier vous propose un expérience freeride aussi extraordinaire qu'abordable !

 

Avec plus de 83,7 millions d’arrivées en 2014, la France est, de loin, la première destination de la région et du monde et accapare la majorité des séjours en Europe de l’Ouest. Le pays fera par conséquent l’objet d’une page dédiée. L’Allemagne occupe la 2e position avec 33 millions d’arrivées. Les touristes y apprécient les différentes facettes, tantôt culturelles (château de Neuschwanstein, château de Heidlberg, carnavals de Mayence et de Cologne), tantôt naturelles (mer du Nord, Forêt-Noire, lac de Constance). Berlin, Munich et Francfort sont quelques-unes des villes les plus prisées par les vacanciers.

Sans surprise, c’est le Royaume-Uni qui occupe la dernière marche du podium avec un peu moins de 32,7 millions de touristes par an. La National Gallery et le British Museum de Londres, le site préhistorique de Stonehenge, le Lake District, les Îles Scilly, les Cuillin Hills écossaises, Cardiff au Pays de Galles et le Ring of Kerry irlandais sont quelques-uns des lieux touristiques du pays.

 

La Grande Place de Cracovie - Pologne - Europe de l'Est

La Grande Place de Cracovie – Pologne – Europe de l’Est

 

Séjour en Europe de l’Est

Les critères qui déterminent l’appartenance des pays à l’Europe de l’Est sont nombreux, mais le plus communément admis est celui de la langue parlée. Ainsi, par convention, cette partie de l’Europe regroupe les pays qui parlent les langues slaves orientales. Néanmoins, il n’est pas rare d’y introduire la notion idéologique du Bloc de l’Est et d’y inclure par conséquent tous les pays qui se trouvaient du côté oriental du Rideau de fer pendant la Guerre froide. La Russie s’impose comme le géant touristique de la région avec 32,5 millions de touristes (en incluant toutefois la Russie orientale). Les palais majestueux de Saint-Pétersbourg, les volcans endiablés de Kamtchatka, les trains de caractère (Transsibérien) et les possibilités infinies d’aventures suffisent à susciter l’engouement des étrangers dans ce pays immense (le plus vaste du monde).

Bien qu’elle ait quelque peu perdu de sa superbe en termes d’arrivées, la Pologne occupe la seconde place du classement avec 16 millions d’arrivées (contre 19 millions 1995). Malgré se création plutôt tardive (XIV siècle) et son lot de malheurs historiques, Varsovie s’impose aujourd’hui comme une capitale de caractère, entièrement reconstruite après les horreurs de la Deuxième Guerre Mondiale. La Voie royale, principale artère de la ville, est prisée pour ses palais, ses musées historiques et ses nombreuses galeries. Elle est souvent citée comme étant l’une des plus belles avenues du Vieux Continent. Les villages de Podhale dans le massif des Tatras sont une véritable invitation dans la Pologne du début du 20e siècle. On y pratique la randonnée et le pique-nique sur les nombreuses étendues herbeuses, au pied des montagnes environnantes.

Si les récents évènements géopolitiques n’ont pas concouru à se promotion aux yeux des touristes étrangers, l’Ukraine est un acteur non négligeable de la cartographie du tourisme mondial. Avec 12,7 millions de touristes, le pays occupe la 3e place du podium et accueille de nombreux vacanciers venus passer leur séjour en Europe de l’Est. Ils montrent un certain engouement pour les catacombes de Kiev abritant les momies de saints, les monastères souterrains, les paysages des Carpates ou encore la vie nocturne à Odessa.

 

Vous Avez Apprecié Cet Article?

Vos amis apprecieront surement aussi alors partagez le!

 

Articles pouvant vous intéresser:

Vous Avez Envie de Voyager Tout au Long de l’Année?
Rejoignez notre newsletter et les milliers de personnes qui nous font confiance
Je M'inscris
Nous détestons le spam et nous engageons à une limite d'un unique email par semaine au maximum.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic!

Vous Avez Apprecié Cet Article?

Vos amis apprecieront surement aussi alors partagez le!
Inscription à la Newsletter
JE M'INSCRIS

Rejoignez Les Milliers de Personnes Qui Nous Font Déjà Confiance

Recevez nos dernieres publications ainsi que des bons plans!