Voyage en Europe du Nord : un paradis qui se mérite

Tantôt enflammée, tantôt glaciale ; parfois hostile, mais souvent accueillante ; économiquement prospère et socialement épanouie… l’Europe du Nord revêt des airs de premier de la classe, et ce ne sont pas les classements macroéconomiques ou sociologiques qui contrediront cette assertion.

Avec le plus haut « degré de bonheur » au monde et des modèles de gouvernance souvent érigés en référence absolue, la partie la plus septentrionale du Vieux Continent collectionne les bons points et brille par son étonnante diversité naturelle et démographique. Avez-vous pensé à l’Estonie, à l’Islande ou à la Norvège pour votre voyage en Europe ? Si ces contrées ne brillent pas par la clémence de leur météo, ils vous en mettront plein la vue pour peu que vous soyez réceptifs aux aurores boréales, à la faune polaire ou encore aux bâtisses médiévales à l’aura mystique.

Petit foyer démographique en comparaison avec l’étendue de son territoire, l’Europe du Nord compte une faible densité par la nature accidentée et parfois hostile de son relief. Cette partie du Vieux Continent compte quelque 26 millions habitants équitablement répartis entre ses différents pays, à l’exception de l’Islande qui n’est peuplée que de 323 000 habitants. Si les perceptions diffèrent sur la définition exacte de l’Europe du Nord, la plus communément admise y inclut les pays nordiques de langues fenniques et scandinaves : la Suède, le Danemark, l’Islande, la Finlande et la Norvège, auxquels nous ajouterons l’Estonie, souvent greffée à cet ensemble par les géographes.

Le tourisme est en plein essor dans ces contrées éloignées en dépit de la rudesse de ses hivers et de ses étés particulièrement courts. En effet, le Danemark s’en sort avec les honneurs et attire annuellement plus de 10,2 millions de touristes, un score d’autant plus honorable qu’il dépasse largement les performances enregistrées par des destinations ensoleillées comme le Brésil, l’Egypte ou encore l’Inde. Commençons notre tour d’horizon par la Norvège.

 

 

Découvrir la Norvège

La Norvège est un royaume où la douceur du littoral côtoie les rigueurs de la Toundra, où de majestueuses montagnes se reflètent dans de vastes fjords, entourées de forêts profondes au mystère entier… C’est le pays des Trolls, des contes et légendes nordiques ; une terre peu peuplée, riche d’une faune dont les origines remontent à l’ère glaciaire.

La Norvège s’étend tout en longueur, du détroit de Skagerrak au sud jusqu’à l’océan Arctique au nord. Telle une épine dorsale, les Scandes ou Alpes scandinaves s’étirent sur plus de 1 700 km entre la Mer du Nord et le Cap Nord. La Norvège, c’est aussi le royaume de la Toundra, plongé dans un froid polaire pendant une grande partie de l’année. La faune est portée par les bœufs musqués qui se sont parfaitement adaptés à la vie dans ce congélateur de l’Europe. Répartis en petits troupeaux, ils ne craignent ni le vent glacial, ni les températures extrêmes de -40°C. Vous les croiserez sûrement lors de votre séjour en Norvège !

La Norvège est traversée à mi-hauteur par le cercle polaire. C’est pourquoi les journées d’hiver sont particulièrement courtes. La nuit tombe dès l’après-midi, offrant un crépuscule de plusieurs heures qui ne manquera pas de vous charmer. Ne manquez pas de fouler le sol de Honningsvag, ville la plus septentrionale d’Europe où le soleil ne se lève pas pendant durant deux mois de l’année. Vous ne perdrez pas au change, puisque le ciel s’illumine de sublimes aurores boréales. En dépit des caprices météorologiques, la Norvège qui domine depuis plus d’une décennie les classements sur la qualité de la vie à l’échelle mondiale, attire tout de même près de 5 millions de touristes annuellement, venus admirer les chutes d’eau de Geirangerfjord, traverser l’Oslofjord en kayak ou encore flâner au Musée des navires vikings.

 

Coucher de Soleil - Stockholm - Suède

Coucher de Soleil – Stockholm – Suède

 

Découvrir la Suède

Des marais, des forêts, de l’eau, et bien sûr des élans… C’est l’image que nous avons tous de la Suède. Cependant, le pays où le soleil ne se couche pas de l’été recèle bien d’autres merveilles. Occupant la partie orientale de la péninsule scandinave, la Suède s’étire tout en longueur et couvre une superficie qui représente plus des trois quarts de la France avec plus de 28 parcs nationaux. Sa partie la plus sauvage s’étend dans le Grand Nord, et s’entoure d’une aura mystérieuse, quasi mystique, qui ne manquera de vous intriguer. Les hauts sommets du massif du Sarek offrent au regard un paysage couvert de neige et de glace la moitié de l’année.

Forte d’une superficie de près de 550 000 km², la Suède est le 5e plus grand pays d’Europe, avec une densité plutôt faible : les villes occupent seulement 1,3% du territoire mais concentrent 84% de la population. Comme la Norvège, le pays est souvent cité dans les médias pour « donner l’exemple ». Selon le classement basé sur l’indice de démocratie publié par The Economist, la Suède est le pays le plus démocratique au monde.

Stockholm, affectueusement surnommée la Venise du Nord, est la ville la plus peuplée de la Scandinavie. Elle est construite sur 14 îles jointes par 60 ponts. En déambulant dans les rues de cette cité à l’architecture futuriste, vous ne serez jamais bien loin de l’eau ou d’un espace vert. Fameuse pour ses nombreux parcs luxuriants et ses eaux scintillantes, Stockholm vous invite, lors de votre séjour en Suède, à découvrir les gardes royaux, ces vieilles bâtisses couleur bonbon qui dominent la Gamla Stan. Votre voyage en Suède sera aussi l’occasion de découvrir le musée en plein air de Skansen, de respirer l’air frais du jardin botanique de Goteborg ou encore de remonter le temps dans les Remparts de Visby.

 

Découvrir la Finlande

C’est le pays le plus boisé du Vieux Continent. Des espèces rares comme le lynx boréal et l’écureuil volant ont choisi d’évoluer ici, dans l’est de la Scandinavie, malgré l’hostilité des conditions climatiques. Plus de 3 000 lacs ponctuent ce pays situé de part et d’autre du cercle polaire. Situé aux confins nord-est du Vieux Continent, la Finlande est un foyer démographique plutôt modeste, avec seulement 5,3 millions d’habitants. Ces derniers se partagent un territoire qui représente environ les deux tiers de la France continentale. Sa plus longue frontière avec le voisin russe marque également celle de l’est sauvage de la Scandinavie. Bienvenue en Finlande !

Précurseur du revenu universel pour tous, modèle éducatif pour de nombreux académiciens ou encore foyer des « Européens les plus heureux » selon plusieurs classements, la Finlande jouit d’une réputation quasi-irréprochable et brille par sa prospérité durement acquise. Le pays est aussi l’un des champions mondiaux en matière de protection de l’environnement et de la qualité de la vie. Cette contrée nordique, extérieure à la Scandinavie, a par ailleurs été la première en Europe à accorder le droit de vote aux femmes.

Selon les saisons, votre séjour en Finlande suivra des scénarios complètement différents. S’il est très court, l’été finlandais est une invitation à de nombreuses festivités hautes en couleur, dans une bonne humeur qui a hiberné pendant les longs mois de l’hiver. La saison froide est particulièrement rude, et sera surtout l’occasion de parcourir le manteau neigeux derrière un attelage de rennes. Des vacances en Finlande passeront forcément par l’observation des ours dans l’est, la dégustation des fromages odorants dans les marchés de Tampere ou encore le farniente dans les saunas traditionnels.

 

Geysers en Islande

Geysers en Islande

 

Découvrir l’Islande

Une île de légende, née d’un mariage entre le feu et la glace, dotée d’une nature aussi riche sous l’eau que sur la terre émergée… Bienvenue en Islande, ou « Velkomin til Íslands », dans la langue locale. Découvrez une faune étonnante, marquée par les fameux macareux, les phoques et les renards polaires, et oubliez-vous dans ce paysage grandiose et ses 200 volcans toujours en activité.

Situé à 900 km de la péninsule scandinave, dans le grand nord de l’Europe, l’Islande est une île volcanique, isolée au cœur de l’océan Atlantique. Il y a quelque 17 millions d’années, du magma en fusion a jailli des profondeurs de la Terre donnant naissance à l’Islande… Peu de pays peuvent se targuer d’une origine aussi singulière !

L’Islande, c’est aussi ce petit pays insulaire qui a réussi une échappée économique inédite dans l’Histoire. Avec un PIB par habitant ajusté de 40 000 euros, l’île a souvent occupé la première place en matière de pouvoir d’achat. Ces performances seront toutefois fortement atténuées par les retombées retentissantes de la crise financière en 2008.

Si elle présente un profil naturel exceptionnel, l’Islande n’attire pas les foules, même si elle accueille annuellement un nombre de touristes qui équivaut quasiment au triple de sa population (un million d’arrivées), venus voir de plus près ce royaume mythique des elfes ! Votre séjour en Islande sera bercé par la quiétude des villages de pêcheurs mais aussi par les rythmes endiablés d’une vie nocturne particulièrement animée. Les sources d’eau chaude et le Blue Lagoon, les fjords de l’ouest ou encore les icebergs de Jokulsarlon sont les incontournables de l’Islande.

 

Les canaux de Copenhague

Les canaux de Copenhague

 

Découvrir le Danemark

Nous sommes à l’extrême sud de la Scandinavie. A première vue, les paysages paraissent familiers. Le Danemark est pourtant doté d’une nature à nul autre pareil, si bien qu’ils sont plus de 10,2 millions de touristes à y affluer chaque année, soit plus que des contrées pourtant ensoleillées comme le Brésil, l’Indonésie ou encore le Portugal. Le Danemark forme un pont entre l’Europe centrale et la péninsule scandinave. Bordé d’un côté par la Mer du Nord et de l’autre par la Baltique, il se compose du Jutland et d’une multitude d’îles. Met et littoral domine le royaume de part en part. La superficie des eaux territoriales représentent plus du double de celle des terres. Les 7 000 km de côtes attirent les amateurs de solitude et de grands espaces.

Ce pays, l’une des plus anciennes monarchies du monde, est parsemé de plus de 600 châteaux et manoirs. Son patrimoine artistique et culturel contribue tout autant à ses immenses plages à attirer plus de 10 millions de touristes par an.

Le cerf est le plus grand animal sauvage du Danemark. Vous le croiserez sûrement lors de votre séjour au Danemark, au milieu de ces forêts primaires qui semblent n’avoir jamais connu la hache d’un bûcheron ! Vos vacances au Danemark seront l’occasion d’apprécier les joies du cyclotourisme, de déguster les mets raffinés de la cuisine danoise, de piquer une tête dans le littoral de l’île de Bornholm ou encore de flâner dans les rues de Copenhague pour découvrir son patrimoine historique, ses flèches en cuivre, ses maisons à pignon ou encore son port haut en couleur.

 

La capitale de l'Estonie: Tallinn

La capitale de l’Estonie: Tallinn

 

Découvrir l’Estonie

L’Estonie fait partie de ces jeunes pays nouvellement souverains qui ne se sont pas mué dans l’attentisme. Dès son accession à l’indépendance en 1991, l’Estonie a entamé des chantiers ambitieux qui ont accompagné avec brio sa transition vers une économie libérale prospère, qui ne sera menacée que deux décennies plus tard avec les soubresauts de la crise économie de 2008. Aujourd’hui, l’Estonie est en convalescence, et compte bien reprendre du poil de la bête, notamment pour capitaliser sur les richesses naturelles de la mer Baltique.

S’il est loin de jouir d’une notoriété conséquente, le pays attire tout de même près de 3 millions de touristes annuellement, soit plus que la Nouvelle Zélande, la Colombie ou encore le Costa Rica. Il faut dire que l’Estonie est idéalement située dans la partie la plus septentrionale de la mer Baltique, et dispose d’une côte rocheuse qui ne manque pas d’intriguer. Avec ses 1 500 petites îles et ses paysages dominés par la taïga, l’Estonie a plus d’un tour dans son sac !

Un séjour en Estonie vous mènera dans les abords fort charmants de Tallinn, la ville médiévale, qui vous charmera par ses clochers et rues feutrées et tortueuses. Vous y découvrirez notamment la cathédrale russe orthodoxe Alexandre Nevski, le château de Toompea ou encore le musée d’art estonien. N’hésitez pas à explorer l’île de Hiiumaa, à 22 km de l’Estonie continentale, et de piquer une tête dans la baie de Kaina, ou de faire un tour dans la réserve ornithologique.

 

Les articles suivant, sur les voyages en Europe, peuvent également vous intéresser: