La sécurité en aviation et dans le monde


16 juillet 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+ News



Quand on sait que 90 % du trafic aérien mondial est effectué par des vols réguliers, on est en droit de se demander où se positionne la France quant aux risques d’accidents ! En 2017, 216 accidents ont été recensé, entraînant la mort de 43 personnes.

Voyager en toute sécurité

Pour appuyer ces chiffres, la France se base sur des actions stratégiques, menées dans le cadre du Programme de Sécurité de l’État (PSE). Il s’agit d’un indicateur du niveau de sécurité des transports publics. Les dix dernières années, ce marqueur note une amélioration et l’on tend à se rapprocher de zéro. 61 % des accidents ont eu lieu en avion, 23 % en ULM, 16 % en planeurs. Ces efforts se portent principalement sur la maîtrise du pilotage des engins de vol. La société Hube Safe Training s’impose aujourd’hui comme un spécialiste de la formation de sûreté aéroportuaire.

Le métier d’agent de sûreté aéroportuaire est très important dans la vie d’un aéroport. Son rôle est de surveiller et de contrôler l’accès, les bagages, voir même les véhicules, des passagers, des membres de l’équipage et des agents au sol. Et sa mission va bien au-delà de tout cela !

Pouvant être amené à détecter l’existence de potentiels armes ou explosifs d’origine terroriste, on exige de lui une bonne résistance aux conditions extrêmes. Il devra aussi faire preuve de rigueur, de patience et d’empathie face à la clientèle.

Innovation et technologie

Afin de mieux maîtriser les pratiques des professionnels du service aéroportuaire, l’aviation aérienne développe sans cesse des actions préventives et correctives. Et cela ne se limite pas uniquement à la sécurité des passagers dans les aéroports. Des actions d’envergures sont conduites afin de réduire le nombre d’intrusions dans l’espace aérien, d’améliorer la surveillance au sol grâce à des filets de sauvegarde embarqué sur les véhicules circulant sur les pistes ou encore de limiter les impacts sonores et les émissions de gaz. Sans oublier de satisfaire ces clients tout en améliorant la ponctualité et la régularité des vols.

Le groupe Thales, spécialiste dans l’aérospatiale, la défense et la sécurité des transports, unit ses forces avec la direction des services de la Navigation aérienne (DSNA) et l’ENAV, entreprise italienne de gestion du trafic aérien. Grâce à un outil de stripping électronique, les contrôleurs pourront plus facilement visualiser le trafic aérien dans son ensemble afin d’optimiser les trajectoires.

Commentaires