Programme Vacances Travail : le Point sur le WHV Argentine

A 10 000 km de la France, l’Argentine est une destination en dehors des sentiers battus qui ne manquera pas de séduire les amateurs de dépaysement. Première destination PVT hispanophone, l’Argentine jouit d’une excellente réputation lorsqu’il s’agit d’un séjour oisif. Les choses se corsent un peu pour travailler en Argentine dans la mesure où les petits jobs saisonniers sont le plus souvent prisés par les Argentins eux-mêmes ou les immigrants en provenance des pays voisins. Toutefois, le bénévolat par le biais du Wwoofing ou du HelpX a le vent en poupe depuis quelques années, notamment dans les fermes biologiques et les refuges pour animaux qui se multiplient un peu partout dans le pays. Vous aurez donc gîte et couvert en échange de quelques heures de travail par jour. Selon le ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI), quelque 591 Français ont voyagé en Argentine dans le cadre du Working Holiday Visa, profitant ainsi de l’augmentation du quota qui est passé en 500 à 700 en 2015. Quelles sont les conditions d’admissibilité et les différentes étapes de la procédure d’obtention du WHV Argentine ?

 

Working Holiday Visa Argentine

 

Les conditions d’admissibilité au WHV Argentine

L’Argentine est liée à la France par l’accord sur le programme vacances travail (ou visa vacances travail VVT) depuis 2011, avec un quota initial de 500 places. Pour se rendre en Argentine dans le cadre du programme Working Holiday Visa (WHV), il s’agira de satisfaire aux conditions de participation qui restent dans la lignée des autres programmes WHV avec toutefois quelques restrictions propres à l’Argentine. Contrairement au PVT Australie ou au PVT Nouvelle Zélande, l’Argentine impose un quota aux ressortissants français (au même titre que le PVT Canada) qui est récemment passé de 500 à 700 places. Voyons d’un peu plus près les conditions d’admissibilité au permis vacances travail en Argentine :

  • Âge : comme la majorité des autres programmes vacances travail, le WHV Argentine est exclusivement destiné aux ressortissants des pays signataires âgés de 18 à 30 ans au moment de la demande de visa PVT et non au moment de l’entrée en Argentine. Il existe toutefois une petite nuance : il est vivement conseillé aux voyageurs qui approchent de la trentaine de s’arranger pour que le rendez-vous qui suivra la demande en ligne du visa vacances travail soit en amont la date d’anniversaire. Il n’est pas rare qu’on vous refuse le WHV Argentine à cause d’un dépassement de quelques jours du plafond d’âge lors du rendez-vous à l’ambassade d’Argentine ;
  • Être en possession d’un titre de séjour en cours de validité et délivré par un pays lié à l’Argentine par un accord de Working Holiday Visa. Attention : il faut utiliser le même passeport que celui qui a servi à formuler la demande de WHV Argentine. En cas de perte ou de vol, alertez immédiatement les autorités consulaires argentines pour éviter toute mauvaise surprise ;
  • Vous devez disposer d’économies dépassant les 2 500 € pour aspirer à décrocher le WHV Argentine. Ces fonds serviront à financer votre séjour en Argentine en attendant de trouver un travail. Contrairement à ce qui se fait ailleurs, les autorités argentines sont souvent intransigeantes avec la preuve de fonds (relevé de compte bancaire récent), à laquelle vous devrez joindre un billet d’avion aller-retour, alors que des destinations comme l’Australie ou le Canada se contentent d’un aller simple. Disposer d’économies solides avant de s’envoler pour Buenos Aires est une nécessité absolue, à fortiori lorsque l’on sait qu’il n’est pas évident de trouver un job en Argentine, surtout pour un Européen ;
  • L’assurance PVT est l’autre contrainte qui caractérise le séjour en Argentine dans le cadre du programme vacances travail. En effet, il est obligatoire de souscrire à une assurance hospitalisation, rapatriement et maternité, le cas échant. L’assurance PVT devra vous couvrir à hauteur de 30 000 € au minimum ;
  • En être à sa première participation au WHV Argentine.

 

On ne le dira jamais assez, il est absolument primordial de disposer d’économies solides avant de se rendre en Argentine dans le cadre du WHV. Les revenus éventuels que vous pourrez acquérir par le biais d’un petit job sur place doivent être considérés comme un plus et non comme un moyen de financer ses besoins essentiels comme le logement ou le couvert. Notons enfin que la demande du WHV Argentine est gratuite, et la traduction des documents officiels n’est plus obligatoire. Dès que votre PVT est délivré, vous avez jusqu’à 3 mois pour l’activer en vous rendant en Argentine. Il restera alors valable pendant 12 mois. Attention : il n’y a, à ce jour, pas de possibilité de renouveler son WHV Argentine.

 

Les étapes de la procédure WHV Argentine

Depuis son entrée en vigueur, le PVT Argentine est sans doute le programme vacances travail qui a changé sa procédure le plus souvent. Pour décrocher le précieux sésame, il faudra prévoir des déplacements jusqu’au consulat d’Argentine à Paris. Vous aurez besoin de plusieurs documents : une lettre de motivation en français expliquant les motivations de votre voyage en Argentine, un passeport en court de validité, une photo d’identité, une justification de la réservation de votre billet d’avion (aller-retour), un justificatif d’économies (relevé de compte bancaire par exemple), un certificat médical, un extrait de casier judiciaire et une assurance santé. Ce dossier est à envoyer par courrier (idéalement en recommandé) à la section consulaire de l’ambassade d’Argentine à Paris. Si votre dossier est complet, l’ambassade vous contactera par téléphone pour vous signifier la date de votre rendez-vous. En règle générale, il faut compter un mois entre l’envoi de votre dossier et la délivrance de votre PVT Argentine.

 

Trouver un travail en Argentine

En dépit de l’attractivité de ses contrées, l’Argentine reste une destination peu propice à l’exercice d’une activité dans le cadre du WHV. Si le Wwoofing et le fruit picking sont des activités courantes, elles restent aujourd’hui peu accessibles aux jeunes PVTistes dans la mesure où elles sont accaparées par les Argentins et les immigrants des pays avoisinants. Les Français sont plutôt chaleureusement accueillis en Argentine, mais on les attend surtout sur le terrain de la création d’entreprise plutôt que dans le salariat et les petits boulots. Les cours de français (ou d’anglais), le travail dans le secteur viticole ou encore les industries agroalimentaires restent les principales pistes à explorer dans le cadre de votre WHV Argentine.

 

 

Autres articles concernant les Working Holiday Visa: