Le point sur les différentes facettes du Visa Canada

Visa working holiday, regroupement familial, EIC, permis d’études, résidence permanente, citoyenneté, transit, rapatriement… Malgré les efforts du gouvernement du Canada pour simplifier les procédures, le jargon administratif et les formalités d’usage qui accompagneront votre demande de visa Canada ne vous ménageront pas ! Que ce soit dans le dessein de travailler, d’étudier ou tout simplement de flâner pendant ses vacances, vivre au Canada, même en l’espace de quelques jours, sera à coup sûr un temps fort mémorable.

Arrêtons-nous à travers ce papier synthétique sur les différents moyens de visiter le Canada, de la demande de permis de travail à la démarche fastidieuse de la résidence permanente en passant par le permis d’études ou le simple visa touristique. Votre voyage au Canada commence maintenant !

 

Le Visa Working Holiday

Le Programme Vacances Travail (PVT) ou Working Holiday Visa (WHV) est un dispositif qui donne l’opportunité aux jeunes de nationalité française entre autres (voir la liste des pays concernés sur le site du gouvernement) d’exercer un travail au Canada tout en sillonnant le pays pour découvrir sa culture, son patrimoine et ses curiosités naturelles.

Le WHV n’est pas une exclusivité canadienne. De nombreux pays ont adopté ce système pour stimuler leur tourisme. Outre le WHV Canada, les WHV Australie et WHV Nouvelle Zelande sont les plus connus. Comment voyager au Canada via le fameux Visa Working Holiday ? Il faut tout d’abord savoir que ce mécanisme, aussi connu sous l’appellation de Permis Vacances Travail et plus communément désigné par ses sigles français et anglais PVT et WHV, est un visa Canada temporaire réservé aux citoyens des pays signataires d’un accord PVT avec le Canada sous réserve de certaines conditions.

Pour la France, c’est le ministère des Affaires étrangères et du Développement international qui gère les accords PVT et les formalités des séjours à l’étranger. Les conditions sont les suivantes :

  • Être âgé de 18 à 35 ans ;
  • Etre en possession d’un passeport français ;
  • Justifier d’une capacité financière à subvenir à ses besoins (2500 $CA au minimum, un relevé de compte peut être requis) ;
  • Participer pour la première fois au Visa Working Holiday ;
  • Présenter une assurance PVT (maladie, santé et rapatriement) couvrant toute la durée de votre séjour au Canada.

Notez que remplir toutes les conditions d’éligibilité au PVT Canada ne garantit pas une réponse favorable à votre demande en ligne, loin de là ! Un quota est en effet prédéfini chaque année, et les demandes de visa PVT dépassent de loin les places disponibles. Sachez que le PVT Canada offre aux jeunes Français la possibilité de séjourner au Canada pendant 24 mois (contre 12 mois auparavant). Les PVTistes pourront donc mieux profiter de ce permis de travail ouvert pour des projets de moyen terme. Enfin, il est intéressant de noter que votre demande PVT peut facilement trainer pendant plusieurs mois (contrairement au PVT Australie ou PVT Nouvelle Zelande).

 

Le point sur la résidence permanente

Au Canada, la résidence permanente est une permission de vivre et de travailler au Canada accordée à une personne de nationalité étrangère sans aucune limite de temps, avec la contrainte de vivre au Canada pendant deux ans par période de cinq ans. La résidence permanente est très largement considérée comme la voie royale pour immigrer au Canada et aspirer à la double citoyenneté. Elle est donc très plébiscitée par les immigrants qui voient son obtention comme le premier pas vers la citoyenneté canadienne. De par les conséquences qu’elle implique, la demande de résidence permanente peut s’avérer fastidieuse et s’étaler sur plusieurs années. Les critères qui conditionnent l’acceptation de votre demande sont par exemple votre parcours académique, votre niveau en anglais (ou français) ou encore l’opportunité du regroupement familial par le biais d’un membre de votre famille (citoyen ou résident permanent au Canada).

 

Demande de visa à titre de touriste

A part quelques nationalités privilégiées (USA par exemple), les personnes qui désirent visiter le Canada en tant que touriste doivent disposer d’un document d’entrée valide : l’autorisation de voyage électronique (AVE) pour les citoyens des pays qui bénéficient de l’exemption du visa (dont la France) ou un visa Canada traditionnel. Dans le premier cas, la procédure est facilitée et vous n’aurez même pas besoin de vous déplacer à l’ambassade du Canada ou au consulat. Il suffit de disposer d’un titre de voyage et d’un billet d’avion, en plus évidemment de l’autorisation AVE Canada qui fait office de visa. Il faut tout de même noter qu’il est interdit de changer de motif de voyage sur place pour immigrer, pour une résidence permanente ou pour un travail au Canada. L’AVE faisant l’objet d’un article dédié, nous détaillerons uniquement la demande de visa à titre touristique.

Pour une demande de visa Canada à titre touristique, il s’agira de remplir un formulaire (nom, date de naissance, nationalité, adresse de messagerie, etc.) et de satisfaire à ces critères :

  • Disposer d’un titre de voyage valide (passeport) ;
  • Être en bonne santé ;
  • Ne pas avoir été condamné pour des activités criminelles ou des infractions liées à l’immigration ;
  • Apporter des garanties (fiches de paye par exemple) quant à votre retour dans votre pays de résidence (emploi, actifs, famille) et s’engager à quitter le Canada pour retourner à votre pays de résidence avant l’expiration de votre visa ;
  • Justifier d’une capacité financière à subvenir à ses besoins pendant son séjour au Canada.

Toutes ces conditions devront être respectées sous peine de se voir refuser sa demande de visa Canada. La décision de délivrance de votre visa pourra être accélérée si vous disposez d’une lettre d’un résident permanent au Canada ou d’un citoyen canadien résident au Canada.

 

Le regroupement familial

Il est également possible de se rendre au Canada par la voie du regroupement familial. Ainsi, tout citoyen ou résident permanent au Canada âgé de plus de 18 ans est autorisé à faire venir certains membres de sa famille qui pourront à leur tour immigrer au Canada, devenir résidents permanents et aspirer à travailler, à étudier et plus généralement à vivre au Canada. Le ministère de l’Immigration Canada propose des programmes pour faire venir un époux, un conjoint, un enfant à charge ou adopté ou encore un parent. Les formulaires de visa, les délais dans lesquels le visa vous sera délivré et les frais diffèrent selon les cas.

 

Autres articles concernant les visas: