Visa Russie : le point sur la procédure de demande de visa

Pour pouvoir s’oublier au cœur des espaces impénétrables de la nature intacte de la Russie, il faudra s’armer de beaucoup de patience et de sang froid pour passer outre les complications bureaucratiques des services consulaires russes. S’il est vrai que les procédures de demande de visa ont peu à peu gagné en clarté avec la mise en place d’un site en français dédié au Service des visas pour la Russie en France, les demandes restent parfois sans réponse et les prix demeurent très élevés, dépassant parfois plusieurs centaines d’euros pour un visa de 3 mois. Nous vous proposons à travers cet article de faire le tour des différents types de visa russe accessibles aux ressortissants français qui souhaitent se rendre en Russie.

 

Le Visa Touristique Pour Partir en Russie

Le visa touristique est destiné aux ressortissants français qui souhaitent se rendre en Russie pour un séjour de courte durée dans un dessein exclusivement touristique. Le site officiel du Centre de visas pour la Russie en France (VHS France) cite la « visite de salons culturels », « les excursions » et « la découverte des curiosités du pays » comme les principaux motifs de voyage pour prétendre au visa touristique. En réalité, le visa touristique est également destiné aux ressortissants français qui souhaitent entreprendre des négociations d’affaires de courte durée, participer à des expositions professionnelles ou à des ventes aux enchères ou encore d’effectuer des consultations ou des examens médicaux. La durée maximale d’un voyage en Russie par le biais d’un visa touristique est de 30 jours. Le délai d’examen de votre demande de visa est généralement de 4 à 10 jours ouvrés pour 35 € de droits consulaires. Vous pouvez par ailleurs bénéficier d’une procédure accélérée qui prend entre 1 et 3 jours ouvrés moyennant 70 € de droits consulaires. Notons que dans les deux cas, vous devrez également vous acquitter de 26 € au titre de frais de prestation de services.

 

Voyager en Russie avec un visa d’affaires

Le visa d’affaires ordinaire nécessite une invitation de la part du Service fédéral des migrations de la Fédération de Russie (SFM Russie), du Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie (MAE Russie) ou encore d’une « organisation, société ou personne morale » basée en Russie. Le visa d’affaires peut prévoir une entrée simple ou double dans le territoire russe avec un délai de validité de 90 jours. Il est également possible de bénéficier d’entrées multiples avec une durée d’un an sans toutefois dépasser 90 jours de résidence en Russie par tranche de 180 jours (ne pas dépasser 3 mois en Russie tous les 6 mois). Les délais et les tarifs du visa pour un voyage d’affaires sont les mêmes que ceux appliqués pour le visa touristique. La procédure accélérée est également la même.

Partir en Russie avec un visa humanitaire

Selon le site officiel du Centre de visas pour la Russie en France, le visa humanitaire est destiné aux ressortissants français qui souhaitent « établir, renouveler ou renforcer des liens scientifiques, culturels et socio-politiques, participer à des activités sportives, religieuses ou caritatives ou apporter une aide humanitaire » en Russie. Comme le visa d’affaires, une invitation par le SFM Russie, le MAE Russie ou encore un organisme d’accueil est nécessaire. Les délais et les tarifs du visa humanitaire sont similaires à ceux des deux autres visas cités précédemment.

 

Séjour en Russie avec un visa privé

Le visa privé est destiné aux ressortissants français qui souhaitent « rendre visite à des amis », « bénéficier de soins urgents » ou suite au décès d’un proche parent. La demande de visa privé nécessite une invitation originale établie par le SFM Russie à la demande d’un citoyen russe ou d’un résident étranger qui dispose d’un permis de séjour en Russie. Il est également possible de formuler la demande de visa privé sur la base d’une invitation d’un membre de sa famille établi en Russie. Le visa privé ouvre droit à un séjour de 90 jours avec une entrée simple ou double. Le motif de l’assistance à des funérailles est un cas spécial qui nécessite l’apport de nombreux documents administratifs listés sur le site officiel du Centre de visas pour la Russie en France.

 

Exercer une activité professionnelle en Russie avec un visa de travail

Les ressortissants français peuvent se rendre en Russie afin d’y exercer une activité professionnelle sur invitation du SFM Russie. La durée de séjour de ce visa est fonction de la nature de vos activités professionnelles sur le sol russe. Sachez qu’il est possible de prolonger son séjour ultérieurement en passant par le SFM Russie si vous obtenez « un contrat de travail de coopération professionnelle civile pour la réalisation de travaux ou la prestation de services, conclu conformément à la législation de la Fédération de Russie ». La demande du visa de travail pour la Russie reste très coûteuse. Pour un visa à entrées multiples, comptez 203 € pour la procédure standard et 335 € pour la procédure accélérée, en plus des 26 € facturés pour les frais de prestation de services.

 

Visa Russie

Visiter la Russie, une bonne occasion de decouvrir les poupées russe (Babuschka)

 

Les autres visas pour se rendre en Russie

Les étudiants français peuvent effectuer une partie de leur cursus en Russie dans le cadre d’un séjour académique. Pour cela, ils devront formuler la demande d’un visa d’étude sur la base d’une invitation délivrée par le SFM ou le MAE. En règle générale, le visa d’étude ouvre droit à un séjour de 90 jours, qui pourra toutefois être prolongé d’un an. Les prix et les délais sont les mêmes que pour le visa touristique.

Les ressortissants français peuvent également bénéficier d’un visa de transit d’une durée maximale de 10 jours (voyage routier ou ferroviaire) ou de 3 jours (transport aérien) sur la base de la présentation d’un titre de transport pour quitter la Russie, d’un visa vers un pays de destination ou encore d’un passeport de ce même pays. Il est également possible de faire la demande d’un visa de transit à double entrée valable un mois sous certaines conditions. Notons qu’un ressortissant français qui effectue un vol en avion avec escale de 24 heures en Russie n’a pas besoin d’un visa de transit sous réserve de disposer de tous les documents nécessaires justifiant son voyage vers le pays de destination.

Enfin, les ressortissants français peuvent prétendre à un visa de résident temporaire à entrée simple valable 4 mois sur la base d’une autorisation du SFM Russie. La demande coûte 85 € en droits consulaires en plus de 26 €de frais de prestation de services, et les délais peuvent être très longs (pas d’estimation sur le site officiel du Centre de visas pour la Russie en France.
Notons enfin qu’une attestation d’assurance voyage (hospitalisation et rapatriement), une lettre d’invitation, un formulaire dûment rempli sont quelques-uns des documents communs à la délivrance du visa pour la Russie, quel que soit sa nature.

NB : nous avons volontairement omis le working holiday visa (WHV Russie) car nous y consacrons un article dans la rubrique dédiée.

 

Autres articles concernant les visas: