Chili : préparez votre voyage et construisez votre circuit !


12 mars 2019 Facebook Twitter LinkedIn Google+ News,Tourisme


Cathedrale Marmol Chili

Sur les 20 dernières années, le Brésil a dominé 18 fois le classement des destinations sud-américaines préférées par les touristes étrangers. L’Argentine s’est accrochée à la 2 place pendant une quinzaine d’années, avant de se faire doubler par le Chili qui talonne désormais de très près le pays de la Samba. Le Brésil, grand pays par la superficie, la culture et les charmes naturels, ne devance désormais le Chili que de 140 000 arrivées annuelles. En 2017, le tourisme chilien a bondi de 14,3%, contre un modeste +0,15% pour le Brésil, toujours leader. Véritable mosaïque de paysages, économie émergente, peuple incroyablement accueillant… le Chili collectionne les bons points. L’avez-vous envisagé pour vos prochaines vacances ?

Préparez votre voyage au Chili pour un périple palpitant… et serein !

Vous résidez dans un pays de l’Union Européenne ? Vous aurez, bien entendu, besoin de votre passeport valide au moins 6 mois après votre sur le territoire chilien. Pour les citoyens français, l’entrée au Chili peut éventuellement nécessiter un visa si le séjour dépasse 3 mois. Cela comprend une déclaration de statut (étudiant, salarié, entrepreneur…). Ces formalités doivent impérativement être remplies en France, avant le grand départ. Si la durée de votre séjour est inférieure à 3 mois, vous n’êtes pas tenu de demander un visa. La police des frontières vous fournira un reçu tamponné et daté attestant de votre entrée sur le territoire. Ce sera l’équivalent de votre visa court séjour. Gardez-le soigneusement. On vous le réclamera au moment du retour.

Vous comptez conduire au Chili ? Sachez que le permis de conduire international n’est pas obligatoire… mais fortement souhaité ! Il ne vous sera (généralement) pas demandé au moment de louer un véhicule, mais il vous sera d’une grande utilité en cas d’accident, car les compagnies d’assurance en font souvent un préalable indispensable pour vous couvrir. Une fois sur place, vous devrez passer la police des frontières. Sachez que les objets suivants sont formellement interdits :

  • Les armes ;
  • Les drogues ;
  • Certains médicaments (solutions euthanasiques notamment) ;
  • Les fruits et légumes crus ;
  • Les produits cosmétiques à base d’ingrédients issus de l’apiculture ;
  • Le miel, la gelée royale, la cire d’abeille…

La douane chilienne vérifie souvent la pasteurisation des produits laitiers. La viande, la nourriture animale, les produits cuits et les conserves de viande sont des éléments sensibles. Le Chili tente en effet de minimiser autant que possible les risques d’importer des bactéries ou des maladies, à fortiori lorsque l’on sait que sa faune et sa flore sont très fragiles.

Notre top 5 des lieux à voir absolument au Chili

Le Chili, c’est un territoire longiligne de quelque 4 300 km, avec un littoral exceptionnel sur le Pacifique. C’est tout simplement le pays le plus « long » du monde. Plaines désertiques, villages pittoresques, volcans de l’Altiplano, forêts denses, glaciers et autres fjords majestueux rythment les périples des baroudeurs en quête de sensations, mais aussi de vues panoramiques à couper le souffle. La diversité de paysages du Chili peut dérouter ceux qui débarquent dans ce pays pour la première fois. C’est pourquoi nous vous proposons notre top 5 des incontournables pour tirer le maximum de votre voyage au Chili avec Korke qui s’annonce haut en couleur !

#1 Santiago

Vous pouvez passer plusieurs jours dans la capitale sans vous ennuyer. On vous conseille vivement de faire un tour dans le musée de la Mémoire et des Droits de l’Homme, dans le musée d’Art Précolombien, dans le quartier de Bella vista avec ses cafés et ses galeries, dans le Cerro San Cristobal pour la vue panoramique qu’il offre sur toute la ville et enfin dans le marché central de Santiago pour faire vos emplettes. Vous débarquez au Chili en hiver ? Ne manquez pas Valle Nevado, une station de ski à moins de 50 km de la capitale.

#2 La Carretera Austral

Cette route typique de l’Amérique Latine relie les villes de Puerto Montt et de Villa O’Higgins. Elle s’engouffre dans la Patagonie et symbolise, à elle seule, la grande variété des paysages chiliens. Au menu : des fjords translucides, des forêts mystérieuses, des glaciers bleutés et un arrière-pays charmant.

#3 La rivière Futaleufú

Aussi connue sous l’appellation de Rio Grande, cette rivière se prête traditionnellement à la pêche à la truite (attention, il est mal vu de garder les poissons, puisque les habitants les relâchent systématiquement). La région est habitée par les Indiens mapuches qui s’adonnent principalement à des activités agricoles de subsistance. La rivière est également un haut-lieu mondial du rafting. Si vous êtes un aficionado des montées d’adrénaline, on vous conseille vivement de réserver une descente !

#4 Le parc national de Queulat

Ce n’est pas vraiment un point d’intérêt ultra-connu du fait de la difficulté à y accéder. Il n’est demeure pas moins vrai que ce parc est une petite merveille qui n’est que très rarement envahie par les touristes. Vous y découvrirez le lac Risopatro et sa végétation luxuriante, un sentier de 5 km qui traverse la forêt et qui débouche sur le lac El Puma, la formation rocheuse la Piedra del Gato qui tombe sur le fleuve Cisnes, une cascade de 30 mètres et bien sûr le fameux Ventisquero Colgante, un glacier suspendu qui fait le show !

#5 La Cathédrale de Marbre

C’est indéniablement notre plus grand coup de cœur. Il s’agit d’un ensemble de formations rocheuses érodées par l’eau qui ont fini par constituer un véritable monument aquatique. Le site se visite à bord d’une barque de fortune, au départ de Puerto Rio Tranquilo. Vous pouvez même louer des kayaks sur place à prix raisonnable.