La Grèce : un doux parfum insulaire rythmé par les vestiges d’antan


22 août 2019 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Tourisme



S’il est un pays carte postale qui peut se targuer d’une profondeur historique exceptionnelle, c’est bien la Grèce, un pays qui nous a légué Platon, la philosophie, la démocratie.

La République Hellénique (nom officiel) est stratégiquement située au sud-est du Vieux-Continent, à proximité de l’Afrique et de l’Asie, et compte une population d’environ 11 million d’habitants. Un héritage historique sans pareil, une douzaine de sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, des îles paradisiaques, un coût de la vie en baisse, des sommets majestueux (dont le mont Olympe qui culmine à 2917 mètres) et une vie nocturne trépidante font des vacances en Grece une expérience haute en couleur sans casser la tirelire !

La Grèce et ses irrésistibles plaisirs insulaires

Si la Grèce s’impose depuis plusieurs année dans le top 15 des destinations les plus prisées de la planète avec quelque 27 millions de touristes annuels (devant la Russie, le Canada, l’Inde ou encore l’Indonésie), c’est que le pays affiche des conditions climatiques parfaites, ni tropicales, ni arctiques. L’écrasante majorité des destinations grecques affichent 300 jours de soleil par an. Les paysages vierges, la mer couleur turquoise, les ruines d’antan… chacun y trouvera son compte, à des tarifs intéressants malgré la reprise économique.

La Grèce compte 227 îles habitées, regroupées en sept régions insulaires, à savoir les Cyclades, le Dodécanèse, la mer Ionienne, le Saronique, les Sporades, le Nord de la mer Égée et la Crète. Chaque région insulaire a un cachet propre. Que vous preniez l’avion ou un ferry, l’arrivée dans une île grecque sera sans doute l’un des plus grands temps forts de votre vie de baroudeur. Du côté des Cyclades, des maisons cubiques d’un blanc pur longent les falaises qui dominent le bleu marine de la mer Egée. Santorin et Mykonos sont bien sûr les îles les plus connues du pays. Si c’est votre baptême de feu en Grèce, vous pouvez commencer par ces incontournables. Baignades, couchers du soleil, soirées endiablées sur la plage… les plaisirs insulaires sont irrésistibles.

Athènes, la capitale qui renaît depuis 5 ans

La Grèce, ce sont des charmes naturels peu communs, mais aussi des villes de caractère. Athènes, la capitale, et Thessalonique, plus au nord, vous accueilleront volontiers pour un circuit mêlant histoire, gastronomie et loisirs.

Athènes est bien sûr renommée pour ses nombreux sites antiques, dans lesquels un passionné pourra passer sans problème de nombreux jours. Mais elle compte aussi des monuments, des musées, des théâtres, des quartiers animés, une scène artistique grouillante, des espaces culturels contemporains, des restaurants de classe mondiale, des bars à vins exceptionnels et des boutiques élégantes. Voici une statistique éloquente : Athènes a vu son nombre de touristes bondir de 648% lors des 5 dernières années, se permettant même le luxe d’être élue Destination Européenne de l’année 2018 par les World Travel Awards ! La ville n’est donc plus simplement cette escale urbaine pour visiter l’Acropole (le fameux rocher consacré à la déesse Athéna) avant de filer droit vers les îles grecques ou le Péloponnèse. La capitale mérite aujourd’hui une halte prolongée, voire un séjour à part. De beaux points d’intérêt vous y attendent.

On vous conseille vivement de vous lancer dans le circuit piétonnier qui vous mènera, tour à tour, au cimetière du Céramique, à l’Agora, à l’Olympiéion, mais aussi au théâtre de Dionysos, à l’Odéon d’Hérode, aux collines de Pnyx et enfin au Philoppapou.

Les merveilles de la Grèce continentale

La région macédonienne du nord de la Grèce est riche d’histoire, de paysages variés, de traditions et de saveurs. Le mythique Mont Olympe, terrain de jeu des 12 Dieux, attend les plus audacieux qui entendent escalader son sommet. La péninsule de Halkidiki, sur la côte est de la Macédoine, offre des plages de sable fin, des plaines fertiles et des villages à l’architecture traditionnelle pour une petite virée pittoresque, en dehors des sentiers battus. Les pèlerins peuvent visiter les monastères du Mont Athos, pour un peu de solennité.

Du côté de Péloponnèse, on vibre au rythme de l’histoire, de la gastronomie fine et des aventures. Les montagnes sont recouvertes de forêts denses, les vallées remplies d’oliviers, les châteaux racontent une myriade d’histoires et la côte quasi-mystique est parsemée de plages de sable et de criques rocheuses cachées. La vie du village suit ici des traditions séculaires et les plaisirs culinaires sont excellents.

Enfin, curieux mélange d’Orient et d’Occident, la Thrace regorge de reliques byzantines, médiévales et ottomanes, et se voit chaque jour animée par un mélange de cultures. Ici, musulmans et chrétiens coexistent depuis des siècles. Le bazar de Komotiní, la vieille ville de Xanthi et le village de Pomak accueillent les curieux. Les amoureux de la nature s’émerveilleront devant la rivière Nestos, la forêt Dadia, le delta d’Evros, le lac Vistonida et la forêt de Kotza Orman. Vous aimez la faune ? Vous serez ravis !